4 Questions « Challenge test » posées à la R&D

 Vous voulez formuler sans conservateurs avec un pack protecteur ?

 Vous développez des galéniques sur lesquelles vous vous interrogez sur la pertinence d’un Challenge test : Phase inverse, lingette, poudre anhydre à ré humidifier ?

 Vous développez une gamme de produits destinée à un public sensible et dont la stabilité microbiologique est plus que jamais majeure ?

 Vous prenez une nouvelle direction « plus naturelle » en formulant avec des conservateurs pour lesquels vous n’avez pas d’historique de performance, de stabilité… ?

Si vous avez coché l’une de ces cases, ce qui suit vous intéresse !

Le pack MUT (Microbiological Use Test) vise à uniformiser l’approche des études microbiologiques rattachées à l’usage, tout en calibrant la cotation du risque microbiologique dans les conditions d’usage réelles ou prévisibles.

A l’issue de l’utilisation du produit par un panel de volontaires, deux séquences d’essais à 3 et 6 jours viennent sanctionner l’état microbiologique de la formule.

Trois + attribués au MUT :

+ Pas de perte de temps : la séquence microbiologique peut être programmée dans le cadre des tests d’usage et d’efficacité

+ Pas de perte de signal : la multitude de polluants chez le consommateur challengera la formule avec bien plus de pertinence que les 5 flores de référence du challenge test.

+ Pas d’étude du risque qui ne tient pas compte de l’apport du pack.  

Contacts :
Jean-Louis FIACRE
Simon CATROUX
Tél. : +33 2 40 68 50 50